Interstellar : les émotions d’un chef-d’œuvre raté

INTERSTELLAR

   Un récent article du Wall Street Journal l’a très justement fait remarquer : Interstellar est le premier film, depuis Inception, à compter un budget aussi élevé sans pour autant faire partie d’une quelconque franchise1. Cette posture, unique et paradoxale dans le calendrier des blockbusters américains, Christopher Nolan, désormais, nous y a habitué – mais Interstellar, toutefois, a paru depuis l’aube même de sa promotion présenter une autre singularité : celle de son décalage apparent dans la filmographie même du réalisateur.    En effet, et c’est peut-être là un élément que l’article… Read More »

The Leftovers épisodes 7, 8, 9 et 10 – Les disparus expiatoires

Disparus expiatoires

   Longtemps durant cette première saison, The Leftovers a eu peur d’exister. Peur de croire et de faire croire, donc de promettre ; peur de construire un récit et des perspectives, préférant à la place endurer l’absence sans véritable espoir à l’horizon. Pourtant, nous l’exposions dans nos précédentes analyses, la série demeurait tout sauf insignifiante ; mieux, elle constituait en fait autant un récit sur la difficulté à trouver un sens à la vie qu’une allégorie de la peur d’écrire une histoire (avec, en son centre, les obsessions douloureuses de son auteur,… Read More »

The Leftovers, épisodes 4, 5 et 6 – la responsabilité de la question 121

The Leftovers, épisodes 4, 5 et 6 – la responsabilité de la question 121

   Dans notre précédente analyse de The Leftovers, nous expliquions qu’il fallait appréhender la série comme Benjamin Linus abordait, dans Lost, la chaise vide de Jacob1 : il fallait, en l’absence visible de toute source de divin ou de fantastique, faire acte de foi et croire en la substance de la série. Ironiquement, c’est précisément cette scène que rejoue The Leftovers dans son épisode 6, lorsque Nora tire un rideau et découvre Holy Wayne2, assis seul dans une pièce. Ici, alors que l’homme aurait pu être un nécromancien, un maître communiquant… Read More »

24, saison 9 – l’extrême bon

24, saison 9 – l’extrême bon

   24 est une série pour laquelle il a toujours été difficile de ne pas éprouver un minimum d’affection. A ses débuts à la fois profondément populaire et patriotique, avec à sa tête le scénariste ouvertement conservateur Joel Surnow, le programme était paradoxalement si novateur, si passionnant dans sa condition théorique et osé dans les conclusions de son récit (notamment la mort de Teri Bauer à la fin de la saison 1), qu’il en allait, en pleine guerre en Irak, jusqu’à séduire les français des Inrockuptibles. Cette neuvième saison, intitulée… Read More »

Nouvelle conférence de Ray Kurzweil

Google I/O 2014 – Biologically inspired models of intelligence

The Leftovers, épisodes 2 et 3 – le regard et le hasard

The Leftovers, épisodes 2 et 3 – le regard et le hasard

  La vérité nue, orpheline de toute allégorie, de tout fantastique et de toute affirmation divine : là gît la première beauté de The Leftovers, celle capturant le plus l’attention. Le sentiment, en somme, de perte. Sa seconde beauté, et nous l’exposions dans notre analyse de l’épisode pilot, est au contraire celle d’une véritable croyance, inattendue, troublante, invisible : une croyance qui jaillit dans la révélation même de l’absence. Aussi, lorsque la fille de Kevin et ses amis voyaient ce téléphone portable tourner entre eux, un signe plus fort semblait se dégager… Read More »

Interview de Larry Page et Sergey Brin

The Leftovers, épisode 1 – dans l’absence de l’île

the-leftovers-16x9-1

   Nous pourrions commencer cet article par une longue et pragmatique introduction ; nous pourrions resituer le contexte, évoquer la carrière de Damon Lindelof, co-créateur (et véritable auteur) de Lost, la bataille qu’il a menée contre les critiques entourant la fin de la série, son expérience au cinéma résolument ratée (où le scénariste n’est jamais qu’à la solde du metteur en scène) ; nous pourrions aussi revenir sur le livre à l’origine de The Leftovers, écrit par Tom Perrotta, ou encore sur le recrutement de Peter Berg, réalisateur du pilot de Friday… Read More »

Edge of Tomorrow, déconstruction du Mythe

EOT2

   Le voyage dans le temps est à la mode. D’abord revigoré par la télévision – Lost, Fringe, Life on Mars –, cet outil parfaitement feuilletonesque a logiquement envahi le cinéma, prompt à se nourrir du récit télévisuel. Ainsi, dans le Star Trek de J.J. Abrams, écrit par Roberto Orci et Alex Kurtzman – des anciens d’Alias où là aussi le voyage dans le temps entrait en jeu – le jeune capitaine Kirk joué par Chris Pine rencontrait… le vieux Spock, incarné par Leonard Nimoy. La visée était simple : assurer… Read More »

Homeland, saison 3 – Au-delà du cœur

Homeland saison 3

   « I’m gonna be alone all my life, aren’t I ? », s’interrogeait mélancoliquement Carrie Mathison dans la première saison de Homeland. Vingt-huit épisodes plus tard, après plusieurs revirements et moult tergiversations, la réponse a été donnée, la démonstration a été faite. En un mot : oui. Pourtant, là où ce funeste verdict pourrait définitivement sonner le glas de toute beauté, de toute exaltation, c’est précisément le contraire qui s’opère. C’est, au milieu de cette espèce de chantier iranien, monté au-dessus d’un grillage, l’exaltation d’un grand tableau qui très vite s’ouvre à nous… Read More »